Ensemble pour un événement militant, festif, artistique, culturel et social


Bazar au Bazacle » revient de plus belle en 2012 avec 7 dates et de multiples événements culturels et politiques dans des lieux clés de Toulouse.

L’aventure collective sera à son apogée le 1er mai, lors de la fête des travailleurs, exactement entre les 2 tours des présidentielles : une occasion rêvée pour affirmer notre démarche combative en toute indépendance des enjeux électoralistes.

Rêver, imaginer, ressentir, expérimenter, donner à réfléchir, partager, penser… afin de retrouver ensemble les chemins de l’Utopie.

Telle est la démarche du « Bazar au Bazacle » croisement original, basé sur la convergence de pratiques militantes et artistiques en Midi-Pyrénées.

Le Bazar au Bazacle débutera le samedi 28 avril au Parc des Sports du Bazacle et se terminera le Mardi 1er mai à la prairie des filtres.

Plusieurs évènements viendront l’anticiper durant le mois d’avril.

« Bazar au Bazacle » s’affirme depuis quelques années comme un espace de confrontation, de débats, d’expérimentations culturelles, sociales et politiques mais aussi comme une aventure humaine originale.

Bazar au Bazacle regroupe des intermittent-es et précaires, des salarié-es, des Cies de spectacle vivant, des plasticiens, des amateurs, des militants culturels et syndicaux ainsi que des associations et collectifs.

Rêver, imaginer, ressentir, expérimenter, donner à réfléchir, partager, penser,…afin de retrouver ensemble les chemins de l’Utopie.

Le collectif Bazar au Bazacle : la CMCAS EDF-GDF, BAbel Gum, TV BRUITS, Théâtre de la Brique Rouge, Cie Lazzi Théâtre, Cie Théâtre le Roseau, La Compagnie (Jeux de Mômes), Résistance à la délation 31, Les Passeurs d’Histoires, Collectif des III, ATTAC, Droit au LogementToulouse, Solidaires, Sud-Culture, Cie Art Maniac, ESMA, avec la participation de : Solidarités des Molex, Cie Ici, Là-bas et ailleurs,le COUAC, Collectif des RASED 31, Collectif Anti-OGM 31, Batucasol, Scop Vent debout, Scop Imprimerie 34, Mix’Art Myrys, le GPS (Groupement pour le travail social), le CREA (Collectif pour la Réquisition, l’Entraideet l’Autogestion), Le Maquis, Ciné 2000… Et toutes les équipes artistiques, les associations et les personnes présentes

et cette année, avec le soutien du cinéma Utopia Toulouse, du Hangar, d’Aminata Muscaria et de La Chapelle
_


0 commentaire

Laisser un commentaire