cevennes_gds.png

Présentation

ENERGIES POUR LA PLANÈTE : CONVERGENCE CITOYENNE POUR UNE TRANSITION ENERGÉTIQUE – Cévennes – 26-27 & 28 août 2011

Le niveau de vie de notre société repose sur une gabegie énergétique et, encore, bon marché. Nos objets, nos projets, nos manières de vivre, de nous chauffer, de nous déplacer… imposent une offre perpétuellement croissante, stimulée par des logiques industrielles, financières et politiciennes. Les transnationales de l’énergie spolient les peuples, prennent en otage les générations futures et hypothèquent l’avenir même de l’humanité. Est-ce tenable ? Nous répondons : non.

Ces trois journées abriteront des ateliers, tables rondes et témoignages, au cours desquels les participants pourront s’exprimer. Un village des alternatives mettra en pratique les thématiques débattues en ateliers. L’aspect festif, concerts, arts de la rue, contes, … , sera également présent.
Afin de mutualiser et démultiplier nos connaissances et idées, la Coordination nationale des collectifs contre le gaz de schiste invite, dès maintenant, les réseaux militants concernés à la rejoindre pour penser et construire le programme de cette convergence citoyenne pour une transition énergétique.

http://www.nonaugazdeschiste.com/

http://www.convergenceenergetique.org/

Hébergements

Il y aura la possibilité de camper sur place et quelques places d’hébergement militant alentour autrement, toutes les infos d’hébergement sur www.ot-anduze.fr

Premiers éléments de programme

Afin d’évaluer au mieux le nombre des participants, merci de signaler si vous comptez venir.
Le site se trouve à la limite des communes de Massillargues-Atuech et Lézan, au bord du Gardon, à quelques kilomètres d’Anduze, les trajets locaux en vélo sont possibles.
Les gares les plus proches sont Alès et Nîmes, mais, étant donné le peu de transport public existant, un moyen de transport autonome est recommandé si vous ne dormez pas sur place.

Une plénière d’ouverture dans la soirée du 25 août dressera un état des lieux, reviendra sur les évènements qui ont marqué ces derniers mois et plantera le décor de la situation énergétique dans le monde.
Les matinées du vendredi 26 et du samedi 27 seront consacrées à de nombreux ateliers, une dizaine en construction) qui permettront d’aborder avec la participation active du public tous les aspects de la question énergétique.
Ces échanges porteront aussi bien sur le financement de la transition énergétique, la question de l’habitat, celle des grandes infrastructures, les agrocarburants que la sous-traitance dans le nucléaire, le problème de l’expertise et du contrôle citoyen, les énergies renouvelables ou la reconversion industrielle. Trois grands ateliers de trois heures chacun traiteront :

 de la lutte contre les gaz de schiste,

 de la suite des mobilisations dans la perspective du G20 début novembre à Cannes et de Rio+ 20 en juin 2012

 et de la transition des territoires.

Des intervenants seront présents dans tous ces ateliers, ainsi qu’un(e) animateur(trice). D’autres ateliers seront consacrés à la pratique (éolienne, douche et four solaire, maison écologique,etc ).

L’après-midi de ces deux journées (26 et 27) verra se dérouler 8 tables rondes qui permettront d’ouvrir sur des problématiques plus larges, avec toujours la participation d’intervenants dont une petite dizaine en provenance de pays étrangers : les questions énergétiques ne peuvent être abordées en autarcie. L’Asie, l’Afrique et l’Amérique seront représentées dans ces moments d’information et d’élargissement des thématiques : capitalisme vert, consommation et bien vivre, sortie des énergies fossiles, sortir du nucléaire, agriculture et énergie, eau et énergie, santé et énergie seront notamment les thèmes abordés.

Enfin une plage d’expression sera réservée aux « grands témoins », en particulier ceux et celles venus de loin, et qui pourront témoigner de leur approche de toutes les questions soulevées comme de la réalité qu’ils vivent au quotidien. Ce sera dans la soirée, avant que le côté festif prenne sa place légitime.

La plénière de clôture du dimanche matin 28 août présentera une synthèse des scenarii permettant de sortir des énergies fossiles ainsi que du nucléaire une mise en perspective des mobilisations internationales à venir.

Dans l’étape actuelle de préparation de cet événement, nous pouvons d’ores et déjà compter sur la présence de personnalités venues du Japon, d’Inde, du Brésil, du Nigéria, du Niger, du Québec, d’ Equateur ainsi que de nombreux intervenant(e)s français(es).

aff_a4_25_26_27_28_aou_t.pdffly_a5_25_26_27_28.pdf


0 commentaire

Laisser un commentaire