Conférence-débat co-organisée par Attac-Toulouse et les Amis du Monde Diplomatique.


png_dessin336_titom_picto_couleurs_papiers_debat.pngavec Serge Regourd, Professeur à l’Université Toulouse 1-Capitole, Directeur de l’Institut du droit, de la culture et de la communication.

L’Etat constitutionnel, qui fonde l’état de droit, apparaît avec ce qu’il est convenu d’appeler “l’espace public” notamment théorisé par Habermas. La démocratie libérale elle-même repose sur l’organisation de l’espace public conçu comme un lieu de débats, de confrontations, de contradictions constitutifs de l’essence même du pluralisme au coeur de l’institution démocratique. Mais les médias de masse ont corrompu l’espace public eu lui substituant une logique de divertissement généralisé .Le consensus a éradiqué le débat public, et l’un des maîtres à penser des princes qui nous gouvernent -un certain Alain Minc- n’a pas à hésité à théoriser le principe du “cercle de la raison” pour mettre hors débat tous ceux qui -comme Pierre Bourdieu- retenaient des analyses non conformes à l’ordre du monde néo-libéral. C’est dans ce contexte de confusion que le Directeur Général du F.M.I, principale institution de régulation du capitalisme mondialisé peut faire figure de candidat “socialiste” à la présidence de la République Française…


0 commentaire

Laisser un commentaire