Initiative citoyenne pour discuter et construire, ensemble.


Nous avons vécu l’année dernière une profonde mobilisation pour refuser le texte de loi gouvernemental sur les retraites et exiger une autre répartition des richesses pour garantir des retraites solidaires. C’est bien un refus citoyen majoritaire qui s’est exprimé avec un exceptionnel mouvement social, soutenu constamment par la population.

logo_meeting_paris1.pngUne nouvelle fois (traité européen, privatisation de la poste) le gouvernement est passé en force contre l’avis des citoyens. Notre colère est grande devant ce mépris et nous entendons poursuivre la mobilisation contre ce recul profond qui paupérisera encore plus les futurs retraité-e-s. Cette loi sur les retraites reste injuste et doit être abrogée.

Ensemble, les organisations constitutives du Collectif 31 Retraites veulent
aujourd’hui se donner les moyens d’une pression citoyenne pour une autre logique sur les retraites. Nous pensons aujourd’hui qu’il sera utile de vérifier collectivement nos analyses pour :

  • Dénoncer la régression à l’œuvre dans les mesures imposées : allonge-
    ment des durées de cotisations, recul des âges légaux, mais aussi la remise en cause du système par répartition annoncée pour 2013.
  • Proposer une réforme alternative, garantissant un accès juste, décent et
    égalitaire à la retraite. L’enjeu d’une réelle répartition des richesses est pour nous central mais il convient aussi d’aborder les enjeux des réalités du travail pour répondre aux besoins sociaux.

Au programme :

  • Accueil à partir de 13h30
  • Plénière d’ouverture de 14h à 14h30
  • Ateliers de 14h30 à 16h30 :
    1. Partager les richesse pour financer les retraites, c’est possible, c’est nécessaire !
    2. La retraite à quel prix ? Travailler plus pour une retraite plus tardive ?
    3. Quel système pour nos retraites ?
  • Pause
  • Plénière de synthèse de 17h à 19h

Plus de détails sur le contenu des ateliers : Plaquette de présentation.

Ensemble, poursuivons la réflexion et la mobilisation sur Toulouse.


0 commentaire

Laisser un commentaire