Le 11 Octobre 2010 à 10h débutera

le plus grand procès

de Faucheuses et Faucheurs volontaires d’OGM.

Rappel des faits

La saga Ménara :

C’est une histoire qui remonte au …… 2 septembre 2006.

Au printemps 2006, les transgéniculteurs crient victoire …… enfin le maïs pesticide MON 810 peut
être cultivé. Cette campagne 2006 voit 5000 Ha de maïs cultivés. Aucune déclaration de culture n’est
obligatoire …… il faut les chercher.(L’année suivante en 2007, 22000 Ha seront cultivés avec
obligation pour le gouvernement de publier la localisation par canton des surfaces cultivées).

FV-3.jpg
Claude Ménara est exploitant agricole à Bouglon dans le Tarn et Garonne. Ses déclarations à la presse
en hiver 2006 le désignent comme la tête de file des transgéniculteurs. Il déclare vouloir cultiver 100
Ha de maïs OGM! En mars de la même année, il refuse publiquement la proposition faite par des
agriculteurs bio de vérifier avec lui s’il existe ou non risques de contamination par une expérimentation
conduite autour de ses champs. L’expérimentation sera menée sans lui. Au printemps 2006, Bio
d’Aquitaine a réalisé une étude autour de la parcelle de Ménara en plaçant des ruches et des maïs
populations à des distances plus ou moins importantes du maïs OGM.

Comme attendu la dissémination a été mise en évidence. Le pollen des ruches et les maïs populations
ont été contaminés à des seuils parfois très importants.

Marmande.jpg
Dans la nuit du 26 au 27 juillet 2006 Greenpeace dessine une très grande croix en couchant le maïs
OGM pour marquer la parcelle. La justice venait de contraindre Greenpeace de retirer la carte internet
situant des parcelles de maïs OGM en France La photo de Yann Arthus Bertrand a fait le tour du
monde.

Le 2 septembre environ 250 Faucheuses et Faucheurs se retrouvent à Grézet Cavagnan pour neutraliser
la parcelle OGM. Les faucheurs n’étant pas mécanisé, environ 8 Ha seront couchés avant qu’il soit
décidé de prendre un peu de repos …… devant une gendarmerie ou 3 faucheurs qui s’étaient éloignés
du groupe étaient en garde à vue.
Ils ont été condamnés en comparution immédiate à 3 mois de prison avec sursis et 22000€ d’amende

Faucheurs_volontaires_Max_1600x1200_.jpg
Claude Ménara, pas satisfait du jugement et voulant prendre dans ses filets de plus gros poissons, porte
plainte avec constitution de partie civile

Environ 20 faucheurs seront entendus rapidement par la juge d’instruction de Marmande.
67 Faucheurs présents sur les lieux et ayant signé la liste de présence le 2 juin2006 écriront à la juge
pour demander à être auditionnés à leur tour.

La procédure oblige la juge à les entendre et elle décide d’accepter leur demande :

J’y étais, je veux moi aussi être
jugé et …… relaxé ».

Le programme

Dimanche 10 octobre 2010

 à partir de 14 h : Accueil des mis en examen (place de la laïcité) face au cinéma le Plaza – restauration, buvette.

 15h : conférence « Eco musicale » du professeur Boum Boum

 16h30 : conférence débat : les ogm aujourd’hui avec Patrick de Kochko et Christophe Noisette et patrick de kochko

mais aussi…

 14h : “Calza”

 18h30 : “Nil le fol”

 19h30 : “Gil & les Gadgi”

Et deux projections ciné/débat…

 14h30 : “Walter, retour en résistance”

 20h30 : “Severn, la voix de nos enfants”

Lundi 11 octobre 2010

 de 8H30 à 9h30 : Rassemblement petit déj (place de la laïcité)

 10h entrée dans le tribunal

Animation, restauration toute la journée (square Verdun)

 18h : Apéro concert (place de la laïcité) restauration :

“Mandala” suivi de “S.O.Unity”

 20h30 : ciné/débat “the idiot cycle”

Mardi 12 octobre 2010

 de 8H30 à 9h30 : Rassemblement petit déj (place de la laïcité)

 10h entrée dans le tribunal

Animation, restauration toute la journée (square Verdun)

 18h : Compte-rendu du procès avec les avocats, témoins et mis en examen

 19h30 : Apéro concert (place de la laïcité) restauration

“Massey Fergusound Système”

 20h30 : Ciné/débat “Sous les pavés la terre” débat avec Guy Kastler

Les OGM d’hier à aujourd’hui !

De 2006 à aujourd’hui, le paysage « OGM » a bien changé.

Le MON810 est interdit à la culture depuis le moratoire de janvier 2008 démontrant qu’aucune
évaluation correcte des risques engendrés par ce maïs sur la santé n’a jamais été effectuée.

Il n’y a plus de cultures « OGM » officiellement possibles depuis cette date
(Ne nous dites pas que vous aussi vous êtes un délinquant Monsieur Ménara !)

En France, en Europe les opinions publiques s’opposent toujours massivement aux OGM dans les
champs et dans les assiettes.

Certains gouvernements européens s’opposent fermement à toutes cultures OGM. D’autres, dont la
France, jouent un double jeu naviguant entre opposition européenne et laxisme en interne ou …… l’inverse.

Par exemple, en France, en plein mois de juillet le ministre de l’agriculture fait inscrire au catalogue
des semences 38 variétés de maïs OGM …… pendant qu’à Bruxelles Jean Louis Borloo s’oppose à la
commission sur les nouvelles dispositions souhaitées par John Dalli !

Mais on peut lire chaque jour ou presque dans la presse l’incroyable volonté de la commission
européenne d’imposer à tout prix les autorisations massives de culture OGM

Le commissaire européen John Dalli en mission pour le président de la commission européenne
Barroso est le relais servile des Monsanto, Pionner, Syngenta, Basf, Limagrain et autres
multinationales semencières.

Les citoyens, les associations, les syndicalistes et les parlementaires menant ce combat sur le terrain,
dans les assemblées et au parlement européen sont toujours en état d’alerte maximale.

Le procès de Marmande sera le lieu pour (re) dire aux magistrats : nous avons eu raison trop tôt pour
le maïs OGM, ce procès n’a pas de sens…

Ils voudront dire aussi :
ne vous trompez pas une seconde fois en condamnant les 87 citoyens qui se sont présentés
volontairement devant vous.

Ecoutez leur demande de relaxe Elle est légitime.
Le combat mené dans les campagnes n’est pas contre les agriculteurs mais contre le brevet sur le
vivant qui permet à quelques multinationales de s’emparer de toutes les semences et par là du droit à
l’alimentation des peuples en imposant une agriculture destructrice de l’environnement, de la santé
et de l’emploi, voie productiviste que l’on peut qualifier pour une fois de non raisonnée et non
raisonnable !

Ne désespérons pas le soldat Ménara, faisons qu’il soit un des nôtres ! …… C’est pas gagné !!!!

Chronologie des évènements

Chronologie_et_reperes.pdf


0 commentaire

Laisser un commentaire