avec Jean-Marie Harribey, économiste, membre du conseil scientifique d’Attac, et un représentant de la Fondation Copernic.


Le gouvernement veut supprimer l’âge légal de départ à la retraite à 60 ans en le portant à 62 voire 67 ans comme le demande le patronat, remettre en cause le calcul des retraites du secteur public et allonger la durée de cotisation pour obtenir une retraite à taux plein. L’ensemble de ces mesures condamnerait à la pauvreté la plupart des futurs retraités, en particulier les femmes, les jeunes et tous ceux et celles ayant connu des périodes de chômage et de précarité.

La question des retraites pose celle de la société dans laquelle nous voulons vivre. Nous ne pouvons accepter l’appauvrissement programmé des futurs retraités, l’idéologie absurde du « travailler toujours plus » et la destruction des solidarités sociales. Nous souhaitons contribuer à une vaste mobilisation citoyenne pour stopper cet engrenage.


Réunion publique le 9 juin à 20h30

Salle Barcelone, 22 allées de Barcelone, Toulouse


Venez nombreu-ses-x !


0 commentaire

Laisser un commentaire