Présents : Alternative Libertaire, ATTAC, CUAL Toulouse Centre, FASE, FSU, Les Alternatifs, NPA, NPA Jeunes, PCF, PG, Solidaires, Sud étudiants (Depuis, Démocratie&Socialisme et Gauche Unitaire ont intégré le collectif).
Réunion constitutive 26/04/10
En introduction Attac a rappelé l’origine de l’appel « Faire entendre les exigences citoyennes pour les retraites » et son objectif : lancer un vaste processus de mobilisation citoyenne pour éviter les régressions annoncées en matière de droit à la retraite. Les arguments avancés pour réformer une nouvelle fois les retraites sont des contrevérités qu’il s’agit de dénoncer. Si nous laissons faire, c’est un changement profond de civilisation qui en résultera : « le chacun pour soi » en lieu et place de la solidarité intergénérationnelle. Nous devons opposer au projet gouvernemental l’exigence d’une autre répartition des richesses produites pour garantir le droit à la retraite, et le refus d’une nouvelle paupérisation des retraités.

Attac propose de créer sur la Haute Garonne un collectif unitaire qui rassemble toutes les associations, partis politiques ou syndicats qui se reconnaissent dans l’appel.

Cette initiative n’a en aucun cas vocation à se substituer à l’action que mèneront les syndicats mais sera complémentaire et se positionnera en soutien à la nécessaire mobilisation des salariés.

Les délais qui nous sont imposés pour mener cette campagne sont très brefs et exigent efficacité et mobilisation de toutes les forces disponibles.

Après un tour de table, il se dégage :

  • un consensus sur le texte de l’appel Attac/Copernic
  • un consensus sur l’initiative de la création d’un collectif sur la base de ce texte
  • a nécessité de rassembler le plus possible et donc de continuer à solliciter les associations, partis politique et syndicats pour participer au collectif car la bataille se gagnera dans l’unité.
  • la nécessité de lancer une large campagne citoyenne de terrain, en multipliant les réunions publiques dans le département pour mettre en lumière les logiques à l’œuvre du projet gouvernemental, faire connaître les solutions alternatives et susciter le débat
  • l’utilité de collectifs locaux auxquels le collectif départemental proposera aide et soutien
  • un soutien aux initiatives de l’intersyndicale et aux salariés en lutte dans les entreprises
  • la nécessité de diffuser l’appel largement (manif 1° mai, marchés, boîtes aux lettres… ) et de le faire signer par des « personnalités » de la région
  • d’envisager la possibilité d’un meeting unitaire courant juin
  • les organisations de jeunesse travailleront aussi à mobiliser dans leur environnement propre

Les décisions :

  • création d’un collectif départemental : « Collectif 31 Retraites » avec communiqué de presse (PCF) pour la fin de la semaine et conférence de presse pour lancement officiel, à programmer en fin de semaine prochaine. Le collectif départemental favorisera et centralisera les demandes d’interventions publiques
  • chacun s’engage à prendre des contacts pour solliciter la participation de nouvelles organisations au collectif
  • chacun s’emploie à prendre des contacts pour constituer une liste de personnalités locales signataires de l’appel
  • diffusion de l’appel « Faire entendre les exigences citoyennes pour les retraites » à la manif du 1° mai (maquettage : Attac, tirage : 2000 PCF, 1000 NPA, 1000 Attac. Les tracts seront disponibles dans le camion de la FSU
  • création d’une liste de discussion : Attac

Prochaine réunion le 3 mai à 18h Maison de quartier de Bagatelle


0 commentaire

Laisser un commentaire