Une cinquantaine de personnes étaient présentes, représentant une organisation ou non.
Etaient notamment représentées : ATTAC, France-Amérique Latine, Chiche!, les Amis de la
Terre Midi-Pyrénées, le Mouvement Utopia,
Sortir du Nucléaire, le collectif UCJS des étudiants du Mirail, le DAL, le MRAP, le CUAL-
Centre, l’Alternative
Libertaire, la FASE, les Alternatifs, le NPA et le PG. Solidaires s’est fait excusé.

1/ Action pour limiter les nuisances liées au nettoyage des
containers dans les quartiers

Rappel : les pouvoirs publiques doivent, a minima, mettre en place des abris pour les
containers avec arrivée d’eau pour le nettoyage et redirection des eaux usées vers
les égouts plutôt que vers le pluvial (qui va directement dans la Garonne), ou encore
faire des containers enterrés. Le problème a été généralement pris en compte dans
les quartiers récents mais reste en l’état dans les quartiers plus anciens.

L’action est prévue dans le quartier de la Reynerie, mais est applicable partout où le
problème reste là, y compris dans les communes avoisinantes (Colomiers, etc.). La
période est propice pour faire avancer ces questions car les maires de la
communauté de communes se concertent actuellement autour de la question du trie
sélectif, potentiellement avec des containers enterrés.

Pour l’action, une rencontre avec les étudiants du Mirail et un graffeur a déjà eu lieu.
Il va y avoir une réunion avec des habitants du quartier d’ici quelques jours. Il faudrait
2 ou 3 personnes pour y être avec Jean-Marc. La date sera annoncée par mail.

Contact pour cette action : Jean-Marc

Plus généralement, contacts pour le groupe action : Dominique, Clément

2/ Tchernobyl Day

La date anniversaire de l’accident de Tchernobyl est le 26 avril, mais cette année ce
jour tombe un lundi ; les actions se feront donc plutôt le WE du 24-25 avril.

Le collectif antinucléaire veut soutenir l’institut Belrad, seul organisme qui aide
véritablement les enfants victimes de l’accident en leur distribuant de la pectine de
pomme, substance qui fait baisser le taux de Césium 137 et de métaux lourd dans
l’organisme. Mais l’institut a besoin d’argent pour se procurer cette pectine.

Localement, l’action serait de déambuler dans les rues en “vendant” des bons de
pectine au bénéfice des enfants du Belarus. Plusieurs déambulations pourront être
faites au cours de la semaine par les militants UCJS. Ces bons peuvent être
également vendus le vendredi 19 lors de la soirée à la salle du Sénéchal ; ils devront
donc être prêts pour cette date.

Le samedi 24 un regroupement est proposé sur la place du Capitole avec les stands
des organisations participantes. Des actions sont encore à élaborer, notamment sur
les 3 thèmes suivants : la situation actuelle à Chernobyl, les conséquences de
l’extraction du minerai au Niger, et le piètre bilan carbone de l’électricité d’origine
nucléaire.

Le dimanche 25, un rassemblement devant la centrale de Golfech est prévu.

Un tract expliquant point par point pourquoi le nucléaire n’est pas une solution face
aux changements climatiques, doit être proposé.

Prochaine réunion du CANT (Collectif Anti-Nucléaire Toulousain) : jeudi 15 avril au CASC à
20H30.
Contacts : Daniel, Clément

3/ Soirée du 19 avril au Sénéchal à l’occasion du sommet de
Cochabamba

A l’initiative du président bolivien Evo Morales, une “Conférence Mondiale des
Peuples sur les
Changements Climatiques et les Droits de la Terre-Mère” aura lieu du 19 au 22 avril
à Cochabamba, en Bolivie.

Localement une soirée à la salle du Sénéchal est en cours de préparation.

L’association France- Amérique Latine est sollicitée, notamment pour ses contacts
avec des boliviens, Via Campesina, etc. La possibilité d’une communication avec
Cochabamba est envisagée.

Le travail doit être poursuivi lors de la réunion du groupe de réflexion le 06/04 à
19H30. Un tract sera proposé après cette réunion.

Il faudra se coordonner par mail pour organiser la distribution des tracts.

Contact : Julien

4/ Groupe réflexion/documentation

Indépendamment des différents thèmes qui peuvent être abordés, ce groupe peut
effectuer des travaux de différentes natures et se demande de ce fait ce qui serait le
plus pertinent pour le collectif. Par exemple, il pourrait s’orienter vers l’organisation
d’interventions vers l’extérieur, vers l’organisation de débats de fond au sein du
collectif, vers l’établissement d’analyses, d’argumentaires, de vulgarisation des
travaux du GIEC, de comparaisons des différentes “solutions” en fonction de leurs
conséquences sociales, etc.

Ce groupe souhaiterait que des individus maîtrisant mieux les différents aspects
sociaux des problèmes viennent s’y joindre. Il doit aussi travailler en lien avec le
groupe “action” pour ne pas trop se disperser et assurer une certaine cohérence
dans ce qui est fait par le collectif.

Les prochaines plénières du collectif devraient débuter, en guise d’introduction, par
une courte “autoformation” sur un sujet en lien avec l’UCJS.

Par ailleurs des pistes de réflexion concernant la raison d’être du collectif ont été
soumises : “Quelle justice sociale ?” et, en particulier au vu des polémiques qui ont
enflé ces dernières semaines, “L’urgence climatique est-elle réelle ?”

Prochaine réunion du groupe : mardi 06/04 au CASC à 19H30.

Contacts : Pierre, Benjamin

5/ Listes électroniques

  • Une liste “large” (i.e. tous ceux qui ont donné leur adresse à ce jour) a été faite. Elle
    sera utilisée pour diffuser les comptes-rendus de réunion, les prochains rendez-vous,
    et d’une manière générale les informations les plus importantes.
  • Une liste d’ “actifs” est en cours d’élaboration pour le travail concret en dehors des
    commissions, comme l’élaboration/validation des tracts.

Contact : Matthieu

6 / Sommet des peuples de Madrid du 14 au 18 mai

L’association France-Amérique Latine nous informe que du 14 au 18 mai prochain
aura lieu le 4e Sommet des Peuples de Madrid (ou Enlazando Alternativas 4),
organisé comme tous les 2 ans depuis 2004 en guise de contre-sommet face au
sommet officiel des Chefs d’Etat et de gouvernement d’Europe et d’Amérique latine.

Durant ce sommet il y aura, d’une part, une nouvelle session du Tribunal Permanent
des Peuples (mis en place en 2006 en se basant sur la Déclaration Universelle des
Droits des Peuples d’Alger de 1976) pour la mise en accusation des transnationales
européennes et la complicité des gouvernements et des institutions internationales
(OMC, FMI, etc.), et d’autre part un forum social autour des thèmes suivants :

  • Stratégies libérales et de compétitivité
  • Intégration régionale et alternatives
  • L’architecture financière, la crise financière et globale, et son impact en Amérique
    latine et dans l’Union européenne
  • Services publics et les mouvements urbains populaires
  • Souveraineté des peuples et des nations sans Etat, dette écologique et historique,
    changement climatique et territoires
  • Migrations, droits humains, militarisation et nouvelles stratégies impérialistes.

Participation au Sommet, hébergement et transport :

Participation individuelle à l’entrée du Sommet : 2 euros. Le logement collectif gratuit
sera assuré dans un centre sportif ou un camping. Un bus au départ de Toulouse est
prévu, le prix est en cours de négociation.

Contact : Julien

Pour réserver dès maintenant sa place dans le bus, écrire à Julien en précisant dans l’objet : “inscription Madrid”.


0 commentaire

Laisser un commentaire