Sortir du nucléaire a commandé une étude (“UN COURANT ALTERNATIF POUR LE GRAND OUEST”) aux experts du bureau “Les 7 Vents du Cotentin” sur les alternatives à l’EPR,


Voici ce qu’ils en concluent :
“Avec 3 milliards d’euros, au lieu de construire un EPR, on pourrait pourvoir aux mêmes besoins énergétiques, développer des sources d’énergie locales, respectueuses de l’environnement, et créer des emplois au moins 15 fois plus nombreux et mieux répartis sur l’ensemble du territoire.”
L’étude montre en effet qu’avec la même somme (3 milliards d’euros) :
“- on pourrait obtenir une capacité de réponse aux besoins électriques près de deux fois supérieure à celle de l’EPR, en ajoutant la production d’électricité à celle qui est évitée.

 le nombre d’emplois pérennes dépasserait les 10 000. Le projet EPR quant à lui comptera jusqu’à 2300 personnes en phase de construction. Sur quinze ans, la moyenne cumulée est de 600 emplois créés. L’effectif permanent sera de 250 à 300 emplois.”

Actions Économie ou production
d’électricité
Emplois pérennes Coût en millions
d’euros
Création et fonctionnement
d’agences locales de l’énergie (ALE)
424 330
Maîtrise de l’électricité dans le
résidentiel, tertiaire et l’industrie
7,27 TWh é 60 + ALE* 1034
Energies renouvelables (bois, solaire,
éolien) et cogénération
15,33 TWh é 10356 1478
Recherche et développement des
filières renouvelables
Non évalué 309
Ensemble des actions
proposées dans l’étude
22,6 TWh é 10 840 3151
Projet d’EPR 12 à 13 TWh é 250 à 300 3 000 à 3 500

*AEL Agence Locale de l ‘Énergie

Rapport complet


0 commentaire

Laisser un commentaire