Contribution au lancement de la Commission Démocratie.


De quoi les citoyens sont-ils capables, sous réserve que cesse la disqualification, la minimisation ou enfin la restriction à certains sujets ou certaines échelles géographiques de ce qu’ils peuvent apporter ? Que leur permettra t-on de décider et réaliser collectivement ? Que pourraient devenir, dans ce cadre, le rapport entre les élus et les citoyens d’une part ; entre les experts et les citoyens d’autre part ? Quel rôle pour chacun des partenaires dans le cadre d’une démocratie renouvelée ? (…)

La suite dans le document joint : developpement_de_la_ressource_citoyenne_25_mars_2009_2.doc


0 commentaire

Laisser un commentaire