Ptojection/débat organisée par le collectif anti-OGM31.

Point sur l’actualité OGM et appel à la solidarité financière


OGM_j_en_veux_pas.jpg

Projections

interventions de différents scientifiques lors d’une conférence dans une université parisienne ponctuées de reportages sur des actions des Faucheurs Volontaires

Le point sur l’actualité :

procès, moratoire, fichage génétique, semons la biodiversité…

Le collectif des Faucheurs Volontaires est….fauché

Le collectif des faucheurs volontaires a été initié par Jean-Baptiste Libouban au rassemblement du Larzac 2003.
Depuis cette création, plus de 7000 citoyens ont signé la charte des Faucheurs Volontaires.

Plusieurs centaines d’entre eux ont franchi « la ligne » et pratiqué la désobéissance civique pour tout simplement appliquer le principe de précaution que les citoyens demandent à plus de 80% : « pas d’OGM ni dans nos champs ni dans nos assiettes » : Les lobbies semenciers ont presque réussi à assourdir complètement les gouvernements successifs….

Pourtant les procureurs et souvent les juges ne sont pas atteints de la même surdité quand aux plaintes des agri-managers et des multinationales semencières.

Il devient difficile de comptabiliser les procès en première instance, en appel et en cassation pour les multiples neutralisations d’essais en plein champs et de cultures commerciales de maïs MON810. Il faut ajouter les multiples procédures faisant suite aux refus de prélèvements d’ADN lors des gardes à vue.

Si les multiples engagements des Faucheurs Volontaires ont permis d’endiguer le déferlement des OGM avec en particulier le moratoire sur la culture du maïs MON810, la lutte est loin d’être terminée. Et…

Cet engagement a un coût…

Des centaines de milliers d’euros ont été versées aux Monsanto, Biogemma et autres Pioneer, sans oublier les jours amendes et les honoraires d’avocats….mais les procès, les condamnations ……….les amendes et dommages et intérêts se suivent…..

La solidarité financière doit être sans faille….

Ces hommes et ces femmes engagés collectivement dans ce combat prennent de très gros risques individuels (faut il rappeler la prison ferme ou avec sursis, les amendes, les saisies de bien immobiliers et sur salaires….) ……….mais leur détermination reste sans faille…

Aidons les !

Association sans gène

Sans Gène – CASC

10bis rue du colonel DRIANT

31400 TOULOUSE

Des chiffres

Localement

Les 41 d’Ox (commune de Muret) et de Daux jugés à Toulouse le 4 septembre 2008 : 53 000 â?¬ d’amendes et 43800 â?¬ de dommages et intérêts

Nationalement

(essentiellement pour des procès dans le centre, l’auvergne et le sud ouest) depuis depuis 2004 :

926000 â?¬ de dommages et intérêts, d’amendes et de frais d’avocats….

dont 287000 restent à payer…


0 commentaire

Laisser un commentaire