avec Aurélie Trouvé (ingénieur agronome et co-présidente d’Attac France) et Patrick Kirchner (agriculteur-éleveur et porte-parole de la Confédération Paysanne Midi-Pyrénées)


PAC Alimentation standardisée, disparition de millions d’agriculteurs, répartition inégale des subventions et des revenus entre productions et régions, eaux et terres polluées, concurrence déloyale vis-à-vis des pays du sud où la faim continue à progresser,…

Partout dans le monde, la libéralisation des échanges agricoles, la recherche des coûts de production les plus bas et l’absence de bonne régulation des marchés, dominés par une poignée de firmes agroalimentaires et de distribution, ont entraîné l’ensemble de ces dégâts.

Les réformes successives de la PAC ont largement participé à ce mouvement.
Pour décider de la mise en place d’une nouvelle Politique Agricole Commune (PAC), le Conseil Européen des ministres de l’agriculture s’est réuni à Annecy du 21 au 23 septembre 2008 avec la volonté, malgré ce constat accablant, d’intensifier encore plus la libéralisation du commerce international.

Pour s’opposer à ces politiques destructrices, mais aussi pour proposer des alternatives, plusieurs organisations [[Amis de la Terre, Artisans du Monde et Peuples Solidaires, ATTAC, CCFD-Terre solidaire, CFSI, Confédération Paysanne, CRID]] ont lancé la campagne « L’agriculture est malade, Soignons la PAC » et ont décidé de faire un grand rassemblement à Annecy les 20 et 21 septembre.

La réunion/débat de ce mardi 30/09 portera sur les politiques agricoles mais sera aussi l’occasion de faire le point sur les propositions ou décisions du Conseil des ministres ainsi que sur la mobilisation citoyenne.

Il est aujourd’hui urgent que les citoyens interviennent dans le débat pour définir l’agriculture et l’alimentation de demain.

Soyons nombreux pour en débattre mardi 30 septembre, salle du Sénéchal.

Pour en savoir plus : www.soignonslapac.org/ – www.changeonslapac.org


0 commentaire

Laisser un commentaire