L’AlterVillage sera un espace temporaire où s’organiseront une vie collective (hébergement, restauration…) et des activités militantes sur le thème des formes d’action militantes.


Les participants au village participent à la vie collective du village. Le format choisi réserve 3 plages horaires quotidiennes de 2 heures dédiées aux ateliers sur les formes d’action militante. De nombreuses plages horaires permettent d’organiser la vie quotidienne du village, de répartir les tâches (préparation des repas, vaisselle, ménage…), mais aussi de se restaurer (repas, boissons chaudes et froides) et de participer à des activités artistiques (concerts, projections…). Ces plages horaires sont aussi l’occasion d’échanges multiples et de recentrer notre quotidien sur le lien social.

Une journée à l’AlterVillage

  • 9h-10h : petit-déjeuner, vie du village
  • 10h-12h : ateliers théoriques et d’échanges d’expériences
  • 12h-14h30 : préparation du repas et repas, vie du village
  • 14h30-16h30 : ateliers théoriques et d’échanges d’expériences
  • 16h30-17h : pause, vie du village
  • 17h-19h : ateliers de mise en pratique – 19h30-20h : plénière organisation vie du village
  • 19h30-21h30 : apéro, repas, vie du village
  • 21h30- : activités artistiques

Programme de l’AlterVillage

Le programme de l’AlterVillage s’articule autour de trois axes :

1) réflexion théorique sur les formes d’action militantes,

2) échanges d’expériences militantes entre les participants au village (membres d’associations militant sur des thématiques proches de celles d’Attac, de comités locaux d’Attac, citoyens engagés…)

3) élaboration collective d’une campagne d’action (thème proposé : les crises financière, écologique et alimentaire).

Les organisations intervenantes sont invitées à proposer d’autres thèmes d’intervention. Les participants au village peuvent proposer des ateliers supplémentaires (remarque : plus le nombre de participants sera important, plus cela sera utile).

1er axe : Eléments théoriques sur l’action militante

1) Quel est le sens et le but de l’action collective ? Pourquoi lutter ? Pourquoi est-il nécessaire de s’organiser dans un cadre collectif ?

2) Pourquoi l’action non violente ? Quelles origines ? Quelle actualité ?

3) Pourquoi la désobéissance civile/civique ? Quelles origines ? Quelle distinction entre désobéissance civile/civique ? Faut-il assumer les actes de désobéissance et les risques judiciaires ? Faut-il nécessairement passer par la désobéissance ?

4) Comment mettre en place une campagne d’action ? Quelles sont les différentes étapes de l’élaboration d’une campagne (identifier les objectifs, les cibles, les moyens d’action possible…) ? Comment déterminer les objectifs généraux de la campagne (l’idéal vers lequel on tend) et des objectifs opérationnels, sur lesquels on puisse construire un rapport de force et obtenir des avancées ?

5) Quel rapport au medias ? Peut-on se passer d’une visibilité médiatique ? Tous les medias sont-ils des adversaires ? Comment mettre en place, pérenniser et augmenter la diffusion des medias alternatifs ?

6) Quels sont les nouveaux visages de la répression ? Comment évolue la répression des mouvements sociaux ? Comment a évolué la stratégie de gestion des mobilisations altermondialistes (déplacement des sommets dans des lieux inaccessibles, prise en compte/récupération de la critique dans les déclarations…) ? Pourquoi ? Comment s’adapter ?

2e axe : Echanges d’expériences sur les pratiques militantes

1) Expériences d’actions non violentes et de désobéissance civique/civile : élaboration de l’action, préparatifs, déroulement, impact/conséquences. Comment mener des actions symboliques sur les thématiques d’Attac ?

2) Expériences d’occupation/réappropriation de l’espace public : objectifs, risques, modes d’action…

3) Expériences d’occupation de locaux, squats : objectifs, risques, modes d’action…

4) Quelle attitude face à la répression ? Quels droits face à la police, petits conseils de survie en cas d’arrestation, comment s’organiser face à un procès ? …

5) Expériences de tentatives de blocage des rencontres officielles : expériences des contre-sommets altermondialistes, comment perturber une manifestation officielle, en montrer les faces cachées…

6) Expériences d’animation de manifestation : expériences pour rendre dynamique une manifestation, organisation de rassemblements/manifestations festives

7) Pratiques de consommation responsables : habitat écologique, AMAP, circuits courts, Systèmes d’échanges locaux, commerce équitable… Comment Attac peut-elle valoriser ces initiatives qui tentent de mettre en pratique un autre monde possible ?

8) Expériences d’élaboration de matériel militant : comment réaliser un tract, une affiche, une banderole… qui donne envie de la lire ? Comment utiliser les outils informatiques pour rendre le matériel militant plus attractif ? Il s’agira notamment de mutualiser les expériences des comités locaux d’Attac et des organisations intervenantes.

9) Comment faire passer nos messages dans les médias ? Expériences de mobilisation ayant eu un écho dans les médias, rapports avec les medias locaux, utiliser les medias militants existants…

10) Expériences de pratiques d’autogestion : comment faire vivre collectivement un espace, temporairement ou de manière pérenne ? Quelles pratiques existent ?

11) Expériences d’animation de réunion : comment animer une réunion afin d’encourager la participation de tous, de faire avancer la réunion et de remplir les objectifs de cette réunion ?

12) Stage d’entraînement à l’action non violente

3e axe : Mise en pratique : élaboration collective d’une campagne d’action

3 séances de 2 heures, en fin d’après-midi, sont réservées pour mettre en pratique les enseignements des ateliers. La mise en commun des réflexions et des expériences doit alimenter une production collective d’outils militants. Les participants au village choisiront une (ou des) thématique(s) ; le thème proposé est celui des crises financière, écologique et alimentaire. Il s’agira d’élaborer collectivement divers outils militants prêts à utiliser pendant l’Université d’été ou à la rentrée, que ce soit dans des comités locaux d’Attac, des groupes Attac Campus ou des groupes militants divers. Dès le premier jour, une discussion en plénière permettra d’élaborer les grands axes de la campagne (identification des objectifs, des cibles, des moyens d’action possible…) et identifiera les différentes tâches. Les deuxième et troisième jours, des groupes de travail affinitaires pourront travailler dans différentes directions : élaboration de tracts, d’affiches, d’actions symboliques et/ou désobéissantes, de manifestations festives… Des temps de restitution de ces groupes de travail en plénière seront organisés, afin de mutualiser les outils et de renforcer la cohérence entre les différents outils.

En permanence

En permanence, l’AlterVillage est un lieu où vous pouvez retrouver un certain nombre de stands :

  • Stands de comités locaux souhaitant présenter des actions ludiques, du matériel militant… : Gilles Meuriot (Aix), roue de la constitution, Bolkmachine, autres à identifier (rédiger texte spécifique appel à volontaires sur la liste local)…
  • Stands des organisations souhaitant présenter leurs productions
  • Stands de militants souhaitant présenter les productions réalisées durant le village
    Passerelles entre l’AlterVillage et l’Université d’été d’Attac

L’AlterVillage se tenant les jours précédents l’Université d’été d’Attac, cette dernière est l’occasion de restituer le travail qui a été fait pendant ces trois jours. Lors de l’assemblée plénière qui ouvre l’Université d’été d’Attac, quelques minutes sont prévues afin de présenter les travaux de l’AlterVillage. Un atelier sera tenu dans le cadre de la filière n°4 « Face au néolibéralisme, des espaces de résistance ». L’AlterVillage étant mis en place pour le déroulement d’ateliers, lors de l’Université d’été, il sera utilisé comme hébergement. Enfin, l’Université d’été est l’occasion de présenter les productions réalisées lors des ateliers du village et de diffuser l’esprit du « vivre ensemble » du village.


0 commentaire

Laisser un commentaire