Parce que nous pensons que la construction européenne doit être l’affaire de toutes et de tous, Attac Toulouse a adressé aux députés et sénateurs de Haute-Garonne une lettre leur demandant de s’engager concrètement pour obtenir un referendum sur le Traité de Lisbonne.


Notre démarche, initiée à la mi-novembre, est motivée par le déni de démocratie que constituerait la ratification par voie parlementaire, après le net refus en 2005 (jusqu’à 53,90% des électeurs en Haute Garonne), du TCE frère jumeau du Traité de Lisbonne.

Nos élus ont le pouvoir de changer la donne et de redonner la parole aux électeurs en s’opposant à la révision constitutionnelle lors de leur vote au congrès ; il y aurait alors obligation de soumettre à referendum la ratification du Traité ainsi que les modifications constitutionnelles nécessaires.

LISEZ LA LETTRE D’ATTAC TOULOUSE – et celle du COMITÉ 31 – adressées aux députés et sénateurs de notre département et prenez connaissance de LEURS RÉPONSES : ICI


0 commentaire

Laisser un commentaire