Voici une enquête remarquable et souvent terrifiante au cœur de la société américaine. Selon Susan George, la prise de pouvoir par la droite aux États-Unis ne se réduit pas à la présence de George W. Bush à la Maison-Blanche et ne se terminera pas forcément quand il n’y sera plus. Elle est la conséquence d’une “longue marche à travers les institutionsâ€? qui dure depuis des décennies.


susan_200x277.jpg
Tandis que la gauche restait dans la désorganisation et l’angélisme, la droite s’emparait avec méthode et détermination de positions stratégiques dans tous les domaines de la vie socialeCe début de 21e siècle made in USA voit le règne d’un libéralisme économique exacerbé mettant au ban les valeurs de progrès issues des Lumières et marginalisant les questions sociales et environnementales. Il est aussi marqué par un ordre moral mesquin, le refus de l’évolutionnisme et le fondamentalisme religieux. On rencontre ici des personnages souvent méconnus dont le rôle dans la diffusion de cette pensée est déterminant. On pénètre également les rouages parfaitement huilés d’un système incarné dans des lobbies, des fondations, des associations, des partis politiques, des mouvements religieux, et qui ne touche pas que l’Amérique…

Susan George, politologue, a été pendant 6 ans vice-présidente d’ATTAC. Elle a notamment publié Le Rapport Lugano (Fayard, 2000), Un autre monde est possible si… (Fayard, 2004), Nous, peuples d’Europe (Fayard, 2005) et La Faim dans le monde pour débutants (éd. de l’Aube, 2006).

Rencontre proposée par ATTAC Toulouse.


0 commentaire

Laisser un commentaire