Qu’est-ce que le logiciel libre ?

L’expression Logiciel libre fait référence à la liberté et non pas au prix ; elle implique quatre libertés pour l’utilisateur :

  • La liberté d’exécuter le logiciel pour tous les usages et tous les utilisateurs (liberté 0).
  • La liberté d’étudier le fonctionnement du logiciel et de l’adapter à ses besoins (liberté 1). L’accès au code source est une condition requise.
  • La liberté de redistribuer des copies donc d’aider son prochain (liberté 2).
  • La liberté d’améliorer le logiciel et de publier ces améliorations pour en faire profiter le monde entier (liberté 3). L’accès au code source est une condition requise.

Un logiciel libre est un logiciel pour lequel on a accès à tous les secrets de fabrication. Si l’on fait une analogie avec la cuisine, un logiciel libre est un plat cuisiné fourni avec la recette de cuisine. Nous pouvons ensuite diffuser cette recette. Si nous avons des talents culinaires, nous pouvons améliorer le plat et rediffuser la recette.

Basiquement, un logiciel est protégé par le droit d’auteur. Les droits de l’utilisateur peuvent être redéfinis par une licence. Les licences des logiciels propriétaires sont très restrictives : elles accordent des droits à l’éditeur et très peu à l’utilisateur. Les logiciels libres sont accompagnés d’une licence libre du type GPL de la Free Software Foundation par exemple, qui vous accorde les 4 libertés fondamentales.

A noter que les logiciels gratuits de type freeware ou shareware ne sont pas libres. Ils violent les libertés 1 et 3, voire 0 dans le cas des sharewares.

Le Brevet Logiciel constitue le principal danger pour le monde du libre. D’un côté, il est inutile car le droit d’auteur protège suffisamment et correctement la propriété intellectuelle. D’un autre côté, il est très cher et seules les grandes sociétés peuvent se constituer un portefeuille de brevets leur permettant ensuite d’étouffer les concurrents (dont le logiciel libre) par des attaques juridiques. Les multinationales peuvent ainsi monopoliser le savoir et capturer ce qui doit rester un bien commun. Pour l’instant il n’est pas autorisé en Europe, mais restons vigilants…

Que peut-il m’apporter ?

Le libre s’adresse à une grande variété d’utilisateurs dans tous les pays, riches ou pauvres :

  • les particuliers
  • les organismes publics
  • les entreprises

Le logiciel libre offre une alternative crédible aux solutions propriétaires et permet de gagner :

  • en sécurité, Linux est peu sensible aux virus,
  • en confidentialité, le code source étant disponible, il est impossible d’y adjoindre des logiciels espion à l’insu du client,
  • en pérennité, le code source est maintenable et les formats de données sont ouverts,
  • en coût d’acquisition, les logiciels libres sont généralement téléchargeables gratuitement sur Internet,
  • en portabilité puisque le même logiciel existe souvent sur plusieurs plateformes (windows, macOS X, linux).

Que puis-je lui apporter ?

Au premier niveau, montrez que vous adhérez à ses valeurs en l’utilisant et en le faisant savoir autour de vous. Le modèle de développement des Logiciels Libres permet la capitalisation collective du travail et la fraternité par le don.

Les logiciels libres véhiculent des valeurs solidaires, utilisons-les.

D’un système apparemment utopique, la communauté du logiciel libre propose un modèle d’action qui fonctionne parfaitement :

  • Implication de passionnés
  • Utilisation par les citoyens
  • Support désintéressé de meilleure qualité…

Les logiciels libres représentent ce que devrait être la mondialisation, faisons-les connaître autour de nous.

Vous pouvez aussi aller plus loin et apporter concrètement votre aide dans une association. Et cela ne s’applique pas qu’aux informaticiens. Vous pouvez être testeur, traducteur, ou simplement diffuseur de l’esprit du logiciel libre…

Les concepts de liberté et de copyleft peuvent également s’appliquer à d’autres domaines de la création : écrits, images, musique, films. Il s’agit des Créations Communes.

L’encyclopédie en ligne Wikipedia, que vous pouvez consulter ou compléter à souhait, donne à chacun la possibilité d’être à la fois utilisateur et acteur.

La communauté libre replace l’être humain au centre du processus, profitons de ce modèle qui montre que d’autres mondes sont possibles.

Comment se lancer ?

Pour un démarrage facile sous Windows

Vous pouvez commencer par télécharger, légalement et gratuitement, et installer sous Windows des applications comme OpenOffice pour la bureautique, The Gimp pour la retouche d’image, Thunderbird pour la messagerie, Mozilla Firefox pour la navigation Internet.

Vous pouvez également utiliser TheOpenCD, l’une des meilleures compilations de logiciels libres pour Windows, traduite en français par Framasoft :

http://www.framasoft.net/article1816.html

Deuxième étape : adopter GNU/LINUX

Lorsque vous serez familiarisé avec ces applications, vous pourrez passer à la deuxième étape et installer GNU/LINUX sur des partitions de votre disque dur, à côté de votre ancien système d’exploitation windows ou macOS X. Nous vous proposons une des distributions existantes : Ubuntu

http://www.framasoft.net/article3134.html

Récapitulons : pourquoi préférer les logiciels libres ?

  • par principe (« vraiment ») républicain : liberté, égalité, fraternité
  • par précaution : sécurité et protection de la vie privée
  • par logique économique : coût initial, pérennité des moyens

Les Liens

Pour les curieux qui disposent d’une connexion Internet, voir les sites ci-dessous :

AFUL

Association Francophone des Utilisateurs de Linux et des Logiciels Libres

http://www.aful.org

APRIL

Association pour la Promotion et la Recherche en Informatique Libre

http://www.april.org

FRAMASOFT

Site internet collaboratif dont le sujet est le logiciel libre et son état d’esprit

http://www.framasoft.net

LogicielLibre.Net

Ressource francophone sur l’économie du Libre

http://www.logiciellibre.net

The Free Software Foundation

LE SITE des créateurs du logiciel libre

http://www.fsf.org

http://fsffrance.org

Creatives Commons

Le monde des Créations Communes

http://fr.creativecommons.org/

Wikipédia

Encyclopédie libre, coopérative et multilingue.

http://fr.wikipedia.org


0 commentaire

Laisser un commentaire