L’idée des «inspections citoyennes» est née à la veille de la seconde guerre d’Irak. Alors que les inspecteurs de l’ONU cherchaient des armes de destruction massive en Irak, des militants pour la paix firent remarquer qu’au même moment, plusieurs grandes puissances relançaient de lourds programmes de réarmement nucléaire, de manière indépendante ou dans le cadre de l’OTAN, et violaient de ce fait le Traité de Non-Prolifération.

Faute de débat démocratique sur la pertinence de ces programmes de réarmement, et en l’absence d’inspections de l’ONU auprès des grandes puissances nucléaires, des citoyens américains, belges, britanniques, turcs, etc. prirent la responsabilité de mener des «inspections citoyennes» sur les sites nucléaires de leurs pays.

Nous proposons des actions similaires en France.


flyer
Grande inspection citoyenne des Landes

La France prépare la guerre préventive à la mode nucléaire ! La France développe des mini-bombes nucléaires ! Il faut l’arrêter avant qu’elle ne s’en serve !

La France s’est ralliée à la doctrine Bush de la « guerre préventive nucléaire ». Elle développe avec les Etats-Unis et la Grande-Bretagne des mini-bombes nucléaires portées par des missiles surpuissants qui pourront frapper n’importe où sur le globe, et d’abord là où il faut protéger « nos approvisionnements énergétiques », comme le disait Jacques Chirac en janvier dernier à la base nucléaire de l’Ile Longue, à Brest.

Panique.jpgLe super missile nucléaire français qui portera les mini-bombes s’appelle le M51. Il est en cours de construction à Bordeaux, dans les usines de l’entreprise EADS. Il va être testé justement cette année, avant d’être fabriqué en série et livré à la base nucléaire de l’Ile Longue, pour équiper les sous-marins nucléaires de la Force Océanique Stratégique. Les tests auront lieu au Centre d’Essai des Landes, un vaste terrain militaire de 150 km² situé entre Biscarosse et Mimizan, l’océan atlantique et le bassin d’Arcachon, à 50 km de Bordeaux.

Pour arrêter les M51 et les futures guerres nucléaires, une grande inspection citoyenne est organisée sur le site du centre d’essai des Landes. En réhabilitant la bombe nucléaire, et en préparant des frappes nucléaires ciblées, la France viole le Traité de Non Prolifération, qui lui interdit de conserver ses armes nucléaires, et donc a fortiori d’en développer de nouvelles. Les 23 et 24 septembre prochains, nous serons tous des inspecteurs citoyens pour constater le crime nucléaire qui se prépare. Rejoignez-nous !

Au programme : une inspection citoyenne, des actions symboliques, une manifestation, des forums, des animations militantes, un concert gratuit, et quelques surprises…

Et départ de Toulouse en bus, contacter Teddy sur tejyx@yahoo.fr
et plus d’infos sur http://www.nonaumissileM51.org/


0 commentaire

Laisser un commentaire